ACTUALITES

10.06.2020

Groupe Akomex – vue écologique sur les emballages

Le marché de l’emballage évolue de manière dynamique – cela ne fait aucun doute. Les attentes des consommateurs, les tendances et les dispositions légales changent. Cela nécessite une observation active des changements des exigences du marché et une prévision précise des scénarios futurs. En même temps, les fabricants de diverses industries se demandent: comment créer des emballages écologiques qui conservent toutes les propriétés principales?

Le groupe Akomex aide ses clients à trouver la réponse à cette question. Une entreprise qui sait parfaitement que la responsabilité et le respect de l’environnement ne sont plus l’avenir, mais le présent de chaque business. – – Aujourd’hui, nous devrions commencer à créer un nouvel emballage à partir de … la fin. Déjà à cette étape, vous devez penser à ce qui arrivera à l’emballage après l’utilisation du produit. Et quel sera son impact sur l’environnement … – explique Marcin Szumigaj, Business Implementation Manager chez Akomex Group. Penser de l’environnement a l’étape de la conception est la clé pour créer un emballage conforme à la philosophie du développement équilibré. L’entreprise avec ses clients se demandent comment améliorer les emballages existants pour qu’ils protègent encore mieux le produit, ils ont l’air attractive pour les consommateurs, mais leur impact sur notre environnement est plus faible.

Pour atteindre cet objectif, il faut disposer des capacités de production adéquates et de la connaissance actuelle.
On travaille avec les principaux fabricants de papier dans le monde. On suit les tendances du marché et des consommateurs, ainsi que les changements juridiques qui en découlent en matière de recyclage et de protection de l’environnement – déclare Marcin Szumigaj. – En plus, on participe activement au développement de solutions innovantes et à la recherche de nouvelles possibilités de matériaux, telles que la réduction des couches tout en maintenant la rigidité et les propriétés mécaniques – ajoute Szumigaj.

Analyse d’abord, puis prototypes

Ce sont les connaissances uniques et la connaissance des solutions modernes qui constituent la base des services offerts par le groupe Akomex. Un élément important de l’offre est l’analyse des emballages utilisés jusqu’à présent par le client. Comment cela fonctionne-t-il dans la pratique? Par exemple, les parois de l’emballage sont trop épaisses et le produit est “surprotégé”. En pratique, cela signifie que trop de matériel a été utilisé pour le produire. Et cela se traduit par un impact négatif sur l’environnement. Dans cette situation, les experts du groupe Akomex analysent avec le client comment réduire la quantité de matière première utilisée pour rendre l’emballage plus respectueux de l’environnement. Cela peut être réalisé, par exemple, en modifiant la conception ou en réduisant le grammage de certains composants d’emballage. Bien sûr, tout en conservant la rigidité requise. Ces analyses ne s’arrêtent pas au stade des considérations théoriques. Le groupe Akomex dispose d’un département de prototypes, grâce auquel le test du produit dans la pratique ne pose pas de problème. De plus, l’entreprise présente à ses clients les possibilités d’utiliser du papier recyclé.

Eco-innovation sur le marché allemand

Un bon exemple de pensée innovante au service de l’environnement est l’emballage de yaourts bio, co-créé par le groupe Akomex pour le réseau allemand Aldi. Il se compose d’une très fine couche de plastique et d’une banderole de papier. Après avoir mangé du yaourt, le consommateur peut séparer la banderole de l’emballage en plastique et jeter les deux parties dans des conteneurs à déchets appropriés. Cependant, cette solution ne sert pas seulement une ségrégation plus facile. La banderole en papier renforce l’emballage et lui donne de la stabilité. Grâce à cela, la pièce en plastique peut être plus mince, et l’emballage est toujours durable et protège correctement le produit à chaque étape de la chaîne logistique. De cette façon, moins de matières premières sont consommées, ce qui a un effet positif sur l’environnement.

– Cette solution présente cependant un autre avantage considérable par rapport à l’impression directe: la pièce en plastique n’est pas contaminée par des vernis ou des peintures. Grâce à cela, il peut être recyclé et utilisé comme emballage pour des produits alimentaires. – explique Marcin Szumigaj. Cela n’est pas possible avec l’impression directe, car les composants de vernis et de peinture mentionnés contaminent l’emballage. Les emballages innovants pour Aldi semblent également bons par rapport aux étiquettes de type sleeve, dans la production desquelles des matériaux supplémentaires (à base de matières premières pétrolières) sont utilisés. Il convient également de mentionner l’aspect visuel. La qualité d’impression sur une banderole en papier est tout simplement meilleure, tout comme la saturation des couleurs.