ACTUALITES

3.06.2020

Emballage écologique avec une banderole en papier

L’industrie de l’emballage doit faire face à un nouveau défi : créer un produit parfait en termes de performances, mais aussi totalement sûr pour l’environnement. Et s’il existe sur le marché de nombreuses solutions répondant aux exigences d’une économie circulaire, les innovations qui minimisent l’utilisation du plastique sont une réelle chance pour la nature.

Avant tout les innovations
S’il s’agit des innovations, il faut tout d’abord indiquer leur impact significatif sur le développement de l’industrie de l’emballage. Les exigences croissantes du marché et de l’environnement contribuent à l’amélioration continue des méthodes de production, qui est visible sur l’example des usines de production du groupe Akomex. Des bureaux d’études élargis, en collaboration avec un laboratoire certifié, travaillent sur des solutions avec une quantité limitée de plastique, tout en conservant toutes les normes de qualité et fonctionnelles ainsi que les qualités visuelles.

L’emballage pour le yaourt peut être encore plus écologique!

L’un de ces types de solutions, actuellement promu par la chaîne de magasins allemande Aldi, est un système composé de film non imprimés et de banderole de papier, le plus souvent utilisé pour des produits tels que le yaourt et le fromage. Le groupe Akomex est le fournisseur de ces emballages. Aldi souligne intensément l’essence de l’éducation des consommateurs – à la suite d’enquêtes menées en 2019, il s’est avéré que malgré des instructions claires sur la façon de trier les composants de l’emballage, les utilisateurs ne respectent toujours pas les recommandations. Le groupe Akomex partage la mission éducative des magasins de discount allemands, tout en proposant des solutions pro-écologiques à ses clients. – En respectant les exigences, nous réduisons la teneur en plastique, en augmentant la quantité de matériaux propres et recyclables – déclare Marcin Szumigaj, Business Implementation Manager, Akomex Group.

Système d’emballage innovant
L’emballage mentionné ci-dessus est composé de trois éléments: un couvercle en aluminium, un film propre et non imprimé et une banderole en papier. Grâce à cette construction, moins de plastique est utilisé pour sa production – le film (côté) peut être plus fin, car l’ensemble est renforcé par du papier. Le carton est un “renfort” supplémentaire pour la tasse. Dans le cas de méthodes alternatives (impression sur film ou manchon supplémentaire imprimé), il n’est pas possible de limiter la teneur en plastique car cela entraînerait une perte de performance. En même temps, il convient de noter que l’impression sur le film contamine le matériau. Par conséquent, il ne peut pas être réutilisé dans la production d’emballages pour l’industrie alimentaire. Dans le cas d’un emballage avec une banderole de papier, c’est tout à fait possible – le plastique utilisé ici est complètement propre et peut être traité, et le papier est 100% recyclable. Cela signifie que le matériau reste dans la “circulation” de l’industrie.

Tri des déchets
Lorsque vous pensez à la production d’emballages, vous devez d’abord vous demander: que est-ce qui se passe avec l’emballage quand le produit est utilisé? – dit Marcin Szumigaj Bien que la société soit de plus en plus conscient de l’écologie, elle a encore besoin de conseils directs – comment gérer les déchets – ajoute-t-il. Dans le cas des emballages avec une banderole en papier, le problème semble évident: le gobelet en plastique et le couvercle en aluminium sont jetés dans le conteneur à déchets en plastique, et la banderole, qui peut être facilement séparé de l’ensemble – dans le papier.

Eco-marketing
Pour de nombreux producteurs alimentaires, l’emballage joue également un rôle d’image. Non seulement le design utilisé, mais aussi le choix des matériaux a un impact sur la réception finale de la marque. Des solutions écologiques telles qu’un gobelet avec une quantité réduite de plastique et une banderole de papier supplémentaire indiquent clairement une approche équilibrée des problèmes environnementaux. De plus, l’impression sur papier, par rapport à l’impression sur film et manche de type sleeve, est la plus esthétique.

La protection de l’environnement est notre tâche commune

Aujourd’hui, l’écologie doit être gardée en mémoire tout au long du cycle de vie du produit. Son créateur devrait penser à l’emballage dès le début – le groupe Akomex sera utile dans ce cas qui, basé sur ses nombreuses années d’expérience et ses excellentes installations technologiques, offre une large gamme de solutions de production. Cela dépend aussi beaucoup du client final, c’est-à-dire du consommateur – qui sélectionne d’abord le produit dans un emballage écologique, et ensuite – trie correctement les déchets. En coopérant, en éduquant et en promouvant des méthodes innovantes de décoration des emballages, nous avons un impact réel et commun sur l’état de l’environnement – explique Marcin Szumigaj.